Les Beignets de carnaval d’Alain

IMG_5716

Il existe de multiples variantes de beignets de carnaval, chaque famille a sa recette 🙂

Cette recette est celle d’un ami, boulanger à la retraite, dont les beignets sont réputés dans toute la vallée .

Elle nécessite impérativement l’utilisation de levure fraiche de boulanger et d’un robot pétrisseur  – (je l’ai essayée  avec de la levure en sachet et un pétrissage à la main : le résultat n’était pas du tout le même )

C’est peut être un peu plus compliqué, mais ça vaut le coup ! Ces beignets sont légers et savoureux ! 🙂

 

Pour 30 à 40 beignets :

  • 500g de farine fluide
  • 70g de sucre
  • 100g de beurre fondu ( pas trop chaud)
  • 3 oeufs
  • 13 cl de lait
  • 15g de levure fraiche de boulanger
  • 1CS de Rhum
  • 1 pincée de sel
  • les zestes d’une orange ( ou 1cc d’arôme de fleur d’oranger)
  • sucre glace ( pour saupoudrer)
  • 2 litres d’huile pour friture

versez tous les ingredients dans le bol de votre robot petrisseur, sauf la levure que vous ajouterez en dernier.

Mélanger puis emmietter la levure dans le mélange ( sans la diluer )

Pétrir environ 25 minutes ( la pâte soit être souple et élastique, comme une pâte à brioche)

Couvrez d’un linge et laisser reposer une heure à température ambiante. La pâte doit gonfler.

Farinez abondement votre plan de travail .

Au bout d’une heure, reprenez votre pâte et abaissez-la sur 1cm d’épaisseur environ ( étalez-là avec un rouleau à pâtisserie) .

IMG_5706

Avec une roulette ou bien un couteau, découpez des losanges que vous fendrez en leur milieu. Déposez ensuite les losanges sur des plaques farinées et laissez-les reposer encore un heure.

Faites chauffer l’huile dans une casserole, lorsqu’elle est bien chaude,  plongez-y les losanges et les retourner régulièrement pour en surveiller la couleur. lorsque les losanges sont bien dorés et gonflés, sortez les à l’aide d’un écumoire et déposez-lez sur du papier absorbant.

Servez tiède saupoudrés de sucre glace ( tamisez le sucre glace avec une passoire fine si vous en avez une, ce sera plus joli 😉 )

Publicités

Galette frangipane-Pistache

photo(210)

J’adore la frangipane, mais j’avais envie de changer un tout petit peu, je l’ai donc aromatisée avec la délicieuse Pâte de Pistache de Le Bouc est est Garni 🙂

Concernant la pâte feuilletée, j’avoue ne pas l’avoir fait moi même, mais celles du commerce sont pas si mal si vous veillez à les prendre  » pur beurre » 🙂

Pour une galette :

  • 2 pâtes feuilletées
  • 150g de poudre d’amandes
  • 2CS de pâte de pistache
  • 100g de sucre semoule
  • 2 oeufs
  • 75g de beurre ramolli
  • 2CS de crème fraiche
  • 1 fève
  • 1 oeuf pour la dorure.

Préchauffez votre four à 200°

Placer la première pâte feuilletées dans un moule à tarte et percez-y des trous avec une fourchette.

Dans un récipient, mélangez la poudre d’amande, les 2 oeufs, le sucre , le beurre , la crème et la pâte de pistache.

Déposez ce mélange au centre de la pâte, étalez légèrement sans toucher le bord et placez-y la fève et recouvrez de la .

Badigeonnez les bords avec de l’œuf battu et posez la seconde pâte feuilletée par dessus. Percez de petits trous et décorez si vous voulez avec la pointe d’un couteau.

Enfournez pendant 20 à 30 minutes en surveillant la cuisson.

Bredeles étoiles à la cannelle

photo 2(108)

Si vous aimez les amandes et la cannelle, ces bredeles moelleux devraient vous plaire, c’est vraiment un grand classique de Noël en Alsace !! 🙂

pour environ 5 fournées :

  • 500g d’amandes en poudre
  • 450 de sucre glace
  • 15g de cannelle
  • 3 blancs d’oeufs

Pour le glaçage :

  • 1 blanc d’oeuf
  • 150g de sucre glace
  • vermicelles en sucre pour le décor ( facultatif )

Préchauffez votre fous à 150°

Dans un grand saladier, mélangez les amandes en poudre, le sucre, le blanc d’œuf ef et la cannelle – finissez en pétrissant avec les doigts, c’est encore le plus efficace !! La pâte doit pouvoir se manipuler et s’étaler au rouleau sans trop coller, si elle colle de trop, ajoutez de l’amande en poudre jusqu’à obtenir une consistance facile à travailler.

Etalez au rouleau à pâtisserie la pâte sur un plan de travail fariné et découpez des étoiles ( ou autre motifs ) à l’aide d’emporte-pièces.

Préparez le glaçage en fouettant vigoureusement le blanc d’œuf avec le sucre glace et nappez-en les étoiles à l’aide d’un pinceau.

Saupoudrez ensuite vos vermicelles décoratifs ( facultatif)

Enfournez 8 à 10 minutes à 150° ( selon la puissance de votre four )  puis laissez refroidir avant de manipuler les biscuits.

Demi-lunes noisette-choco-pralin

photo 2(99)

En Alsace, on passe son mois de décembre à confectionner les bredeles de Noël pour pouvoir en offrir à la famille et aux amis – plus il y en a et mieux c’est !! ( vous verrez il n’y en a jamais trop !! )

Ces sablés que je fais tous les ans  sont les préférés de mes amis – j’ai beau multiplier les fournées, il n’y en a jamais assez !!

Pour environ 3 fournées de sablés :

  • 500g de farine
  • 350 g de beurre fondu
  • 220g de noisettes
  • 2 sachets de sucre vanillé
  • 200g de sucre poudre
  • 1 tablette de chocolat noir à pâtisser et du pralin pour la couverture (facultatif-vous pouvez aussi saupoudrer de sucre glace si vous préférez )

Dans un grand saladier, mélangez tous les ingrédients jusqu’à l’obtention d’une pâte homogène . le plus simple, c’est d’y aller avec les mains de de bien malaxer la pâte entre ses doigts 😉

Préchauffez votre four à

Toujours avec les mains, formez des petits boudins entre vos doigts et donnez leur la forme de croissants de lune ( ou une autre forme  selon votre envie )

Disposez les croissants de lune sur une plaque recouverte d’un papier de cuisson en veillant à ne pas trop les serrer, ils vont gonfler 🙂

Faites cuire à 180° pendant environ 15 minutes

Laissez refroidir les sablés avant de les manipuler, à chaud ils s’effritent très facilement.

Lorsque tous vos sablés sont cuits et refroidis, faites fondre au bain marie votre chocolat puis trempez-y la pointe de vos lunes et remettez-les sur un papier de cuisson  et saupoudrez-les de pralin. laisser sécher au frais une ou deux heures puis conservez vos sablés dans une boite 🙂

Tarte au potimarron et fève de tonka

photo 2(93)

Cela faisait longtemps que j’entendais parler de la fève de tonka sans jamais avoir gouté, cet ingrédient très à la mode en ce moment s’utilise râpée à la façon de la noix de muscade et a un gout proche de la vanille en un peu plus poivré. J’ai tenté de l’associer à du potimarron sucré et le mélange fonctionne plutôt bien 🙂

Pour une tarte 4-6 personnes :

  • un potimarron entre 800g et 1kg
  • 2 oeufs
  • 1 pâte sablée
  • 100g de sucre
  • 2Cs de maïzena
  • 150ml de crème fraiche liquide
  • 1 fève de tonka râpée

Préchauffez votre four à 180°

Lavez votre potimarron, coupez le en deux, ôtez les graines puis coupez-le en gros morceaux que vous ferez cuire dans l’eau frémissante environ 30 minutes. ( n’enlevez pas la peau, elle est comestible)

Pendant ce temps, froncez votre pâte sablée dans un moule et faites-la cuire à blanc une dizaine de minutes ( pour cela utilisez par exemple haricots secs que vous déposerez sur un papier cuisson posé par dessus votre pâte)

( si il vous reste des chutes de pâte, vous pouvez les découper avec des emporte-pièces et les déposer au dessus de la garniture pour décorer 😉  )

Lorsque que la chair de potimarron est tendre, égouttez la soigneusement et laissez la refroidir.

Dans un saladier battez les œufs avec le sucre, ajoutez la maïzena, la fève de tonka râpé puis la crème.

Ajoutez la chair de potimarron écrasée à la fourchette puis passez le tout au mixer pour obtenir une texture homogène.

Versez le mélange sur pâte sablée et enfournez à 180° pendant 40 minutes.

photo 1(98)

Panna cotta express à la confiture de chataîgnes

photo 1(90)

D’habitude j’utilise un mélange mascarpone-crème pour faire la panna cotta, mais hier soir j’ai eu une irrésistible envie de dessert après avoir gouté la délicieuse confiture de châtaignes ardéchoises  Sabaton, j’ai donc fait une panna cotta archi-simple mais tout aussi bonne 🙂

Pour 4 personnes

  • 50cl de crème liquide
  • 50gr de sucre
  • 1 gousse de vanille ou 2 gouttes d’extrait de vanille
  • 2 feuilles de gélatine
  • 1/2 pot de confiture de châtaignes ( ne prenez pas de la crème de marron brute , cela sera trop sec et trop sucré – vous pouvez également réaliser votre confiture de châtaignes vous même, il y a plein de recettes sur le net 😉 )

Faites tremper les feuilles de gélatines dans l’eau

Verser la crème dans une casserole, faites la chauffer à feu très doux quelques avec la gousse de vanille préalablement fendue, puis ajouter le sucre. Récupérez ensuite la gousse de vanille et grattez-en l’intérieur pour en récupérer les grains et ajoutez-les à la préparation.

Faites bouillonner et ajoutez la gélatine hors du feu. Remuez bien et versez la préparation dans des verrines.

Laissez refroidir à température ambiante puis placer au frigo pendant au moins 4h

Au moment de servir recouvrir de confiture de châtaigne .

Meringues françaises express

photo(140)

Je me suis retrouvée, comme souvent après une recette, avec 4 blancs d’œufs sur les bras et pas grand chose pour les accommoder 😀

Par chance il me restait du sucre glace  et il se trouve que j’ai un amateur de meringues à la maison..

 

 

Ingrédients :

  • 4 blancs d’oeufs
  • 250g de sucre glace

 

Préchauffez votre four à 120°

Battre les blancs d’œufs en neige ferme ( au robot c’est plus facile ) puis y incorporer le sucre délicatement tout en battant plus lentement.

Placer un papier sulfurisé sur une plaque et y déposer des petites cuillerées de ce mélange, pas trop serrées ( ça gonfle ) et enfournez entre 50 et 60 minutes à 120°  pour qu’elle soient croustillantes et moelleuses à coeur, ajoutes 15 à 20 minutes si vous les préférez croquantes même à l’intérieur 🙂

Attention ces meringues sont fragiles, décollez-les délicatement  puis laissez les refroidir à l’air libre, rangez-les ensuite dans une boite hermétique pour ne pas qu’elles ramollissent à l’humidité ambiante 🙂